Randonneurs, cavaliers ou cyclistes, la Camargue vous donne rendez-vous cet hiver

La Camargue se distingue par la richesse biologique de ses écosystèmes. Elle se découvre à pied, à cheval ou en vélo et même en kitesurf.

Randonneurs, cavaliers ou cyclistes, la Camargue vous donne rendez-vous cet hiver 1

Englobant plusieurs communes, le Parc naturel de la Camargue s’étend sur plus de 100.000 hectares et 75 km de façade maritime. Pour sillonner ce territoire, on emprunte les nombreux sentiers de découverte (Mas du Pont de Rousty, La Palissade, La Capelière, les Marais du Vigueirat) et les circuits pédestres ou cyclistes qui permettent de circuler de Salin de Giraud aux Saintes Maries de la Mer.

Les Marais du Vigueirat, à pied ou à cheval

Site naturel protégé de 1.200 hectares, à la jonction de deux écosystèmes que sont la Camargue et la Crau, les Marais du Vigueirat sont classés réserve naturelle nationale. Ils appartiennent au Conservatoire du Littoral. Véritable inventaire camarguais, on y recense quelques 2000 espèces animales ainsi que des manades de taureaux et de chevaux, si emblématiques de la Camargue. Les Marais du Vigueirat se découvrent en visite libre sur les sentiers de l’Étourneau (parcours sur pilotis pour les familles) ou avec un guide en calèche, à pied ou à cheval.

Le Domaine de la Palissade, à cheval et en kayak

Le domaine de la Palissade, situé entre Salin de Giraud et le littoral, s’étend sur 702 ha sur la rive droite du Grand Rhône. Il est entièrement hors des digues qui protègent la basse Camargue de l’invasion des eaux du fleuve ou de la mer, ce qui lui confère un intérêt écologique tout particulier, avec une faune et une flore spécifiques. Propriété du Conservatoire du littoral, on peut découvrir le site à pied sur les sentiers aménagés, ou à cheval et en kayak.

 Salin de Giraud, entre sel et mer

Le village de Salin-de-Giraud se situe au sud-est du delta de la Camargue, à 40 km du centre-ville. L’exploitation du sel y est ancienne. Mais c’est à la fin du 19e siècle que le village de Salin-de-Giraud s’est développé près de l’embouchure du grand Rhône avec l’implantation de deux entreprises liées à cette activité, suscitant une forte migration de main d’œuvre étrangère (grecs, espagnols, arméniens, italiens …).

Camargue
@ Lionel Roux

Visitez le Salin à pied ou en vélo

Durant l’été, lorsque les marais affichent leurs plus belles couleurs, l’accès au Salin est possible sur réservation à l’Office de Tourisme. On peut s’y promener à pied ou en vélo.

Une façade maritime prisée pour la pratique du kitesurf

Camargue
© Hervé Hote

Avec la grande plage sauvage de Piémanson et ses sept kilomètres de sable fin en pleine Camargue, ou plage d’Arles, et le golfe de Beauduc, Salin-de-Giraud est une façade maritime fort prisée en saison estivale, haut lieu de pratique du kitesurf.

Des randonnées adaptées au VTT

Paradis du cheval, la Camargue réjouira aussi les amateurs de VTT. Les grands espaces offrent de nombreux itinéraires cyclistes remarquables, par exemple le circuit du sel et des flamants roses, qui permet de découvrir le village insolite de Salin-de-Giraud, avec ses corons comme dans le Nord, et surtout son spectaculaire salin rose, refuge de nombre d’oiseaux. Au départ des Saintes-Maries-de-la-Mer, on pédalera sur la digue à la mer pour entrer au cœur du Vaccarès et admirer le phare de la Gacholle – les plus courageux pousseront jusqu’à la plage de Beauduc. En prenant les bacs sur le Rhône – bac de Barcarin, bac du Sauvage – d’autres chemins s’ouvrent encore, et permettent d’explorer la pinède. On peut passer une semaine entière à arpenter la Camargue en pédalant. Et pour trouver des hôtels adaptés à votre pratique sportive, c’est ici.

Randonneurs, cavaliers ou cyclistes, la Camargue vous donne rendez-vous cet hiver 2
© Office de Tourisme d’Arles

Toutes les randonnées, c’est par ici

Un circuit pédestre Van Gogh à Arles

Randonneurs, cavaliers ou cyclistes, la Camargue vous donne rendez-vous cet hiver 3

Van Gogh arrive à Arles un jour de février 1888 à la recherche de lumière. Il créera plus de 300 œuvres en 15 mois. Un circuit piétonnier mène le visiteur sur les lieux où le maître posait son chevalet. Une dizaine de « spots « sont ainsi à découvrir lors d’une déambulation en ville. Parmi lesquels : La Maison Jaune, Place Lamartine, La nuit étoilée sur le Rhône sur les quais du fleuve… L’amateur plonge ainsi au cœur des tableaux de Vincent Van Gogh. Des visites guidées ont lieu toute l’année. Les plus curieux pousseront un peu plus loin, hors du centre-ville, jusqu’à la reproduction du Pont de Langlois.

Des structures labellisées Accueil vélos 

L’Office de Tourisme d’Arles ainsi que le Bureau d’Information Touristique de Salin de Giraud sont labellisés par la marque nationale « Accueil vélos ».

Divers prestataires, situés à proximité immédiate d’un grand itinéraire (ViaRhôna), proposent un accueil personnalisé, des services et des équipements spécifiques adaptés aux besoins des touristes cyclistes en itinérance sur le territoire ; ceci leur a permis d’obtenir la marque nationale accueil vélo.

Accueil Vélo est une marque nationale qui garantit un accueil et des services de qualité auprès des cyclistes le long des itinéraires cyclables.

Bon plan, l’opération Arles en hiver

L’Office de Tourisme Arles Camargue et la Ville d’Arles renouvellent l’opération Arles en hiver jusqu’au 31 mars 2021. Le principe : tous ceux qui passeront au moins 1 nuit à Arles (dans un hôtel, une chambre d’hôte ou une location meublée) durant cette période se verront remettre un bracelet noir qui leur permettra d’accéder à de nombreux avantages : réduction sur les pass monuments/musées vendus à l’Office de Tourisme, tarifs attractifs pour de nombreuses activités (visites guidées, balade en triporteur, safari 4×4…). Cette offre est cumulable avec le Pass Séjours proposé par Provence Tourisme. Pour 1 nuit passée chez un hébergeur des Bouches du Rhône, un chèque de 100 euros à dépenser auprès des prestataires partenaires est offert.

Informations pratiques : visitez le site d’Arles Camargue Tourisme.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER