Tour de France, Etape 11 : le Ventoux sous toutes ses coutures

Cinq ans après un passage « en coup de vent », le Tour revient pour s’attarder sur le Géant de Provence ou Mont chauve, devenu parc naturel régional, avec une double ascension (dont celle, quasi inédite, par Sault, la « plus facile ») et une arrivée à son pied à Malaucène.

Mont Ventoux
Le Mont Ventoux a été franchi à 16 reprises depuis 1951 par le peloton.

Pour les organisateurs, cette double ascension du Ventoux et l’arrivée à Malaucène est une manière de saluer l’initiative du Conseil départemental de Vaucluse qui en a réaménagé le sommet au profit des cyclistes.

Le Mont Ventoux, le sommet le plus célèbre du cyclisme

Appelé́ également le Mont chauve ou le Géant de Provence, il est le point culminant du massif des Baronnies et le plus haut du Vaucluse. Culminant à 1 912 m sur environ 25 km de long, sur un axe est-ouest pour 15 km de large sur un axe nord-sud. Son isolement géographique le rend visible sur de grandes distances. Le mistral, parfois violent, souffle pratiquement la moitié de l’année.

Le Mont Ventoux est classé en réserve de biosphère par l’Unesco et en site Natura 2000. Durant la Seconde Guerre Mondiale, le Mont a abrité le maquis Ventoux, l’un des plus importants maquis de Provence. Depuis 1966, le sommet est coiffé d’une tour d’observation de 42 m surmontée d’une antenne de 20 m. Un émetteur de télévision d’une puissance de 195 kw dont le signal est si puissant qu’on peut le recevoir à 90 km à la ronde, utilise un pylône de 50 m construit dans les années 1960. Il diffuse la TNT depuis 2007.

Le Ventoux est aussi le sommet le plus célèbre du cyclisme par sa difficulté, les exploits et les drames qui s’y sont déroulés. Franchi à seize reprises sur le Tour de France depuis 1951, il avait vu Ferdi Kubler et Jean Malléjac y subir de terribles défaillances en 1955. En 1967, le décès sur ses pentes du Britannique Tom Simpson a encore accentué son côté mythique. En 2016, c’est encore dans cette ascension que Chris Froome s’était retrouvé sans vélo, forcé de courir vers le sommet. Le Ventoux a également été gravi dans le Critérium du Dauphiné, Paris-Nice et le Tour de la Provence. Depuis 2019 s’y déroule le Mont Ventoux Dénivelé Challenge.

A voir, à Malaucène, ville d’arrivée

Si Malaucène n’a jamais accueilli la Grande Boucle, sa proximité du Ventoux fait que la localité est parfaitement connue des coureurs, puisque l’ascension du Géant de Provence se fait depuis cette ville ou depuis Bédoin, où débute la montée mythique, ou encore depuis Sault (le parcours le plus facile).

Chapelle du Groseau
En 1853, le site est classé monument historique, ce qui permet un rafraîchissement extérieur complet de l’édifice aux frais de l’Etat. Le tourisme prend alors le dessus. La source du Groseau et la chapelle deviennent les deux points forts du tourisme local, avant même l’ouverture de la route du Mont-Ventoux en 1934 qui désenclave le site.

Le calvaire
Abandonné puis démonté pierre par pierre au XVIIIe, le château a cédé la place à trois croix. Un chemin caladé ponctué de 13 oratoires mène au sommet, appelé aujourd’hui le Calvaire. Bien que Malaucène ne soit pas un village perché, il a sa colline, au cœur du centre ancien. Entre 2007 et 2009, dans les niches créées à cet usage au XIXe, l’artiste plasticien Luc Ta-Van-Thinh a réalisé un Chemin de Croix contemporain et original en céramique.

Eglise Saint-Michel
Edifice de caractère, l’église saint Michel a été classée monument historique en 1982. C’est à la fin du XIIIe siècle que débuta sa construction dont on attribue l’origine au pape Clément V. Le Grand Schisme d’Occident puis les guerres de religion laissent la Provence dans un climat politique et religieux instable. Cette période d’incertitude a des conséquences sur Malaucène qui fortifie son église. En 1560, on mure la grande porte et on construit une porte située en façade Nord.
L’église est finalement agrandie au début du XVIIIe. On poursuit la nef par une cinquième travée et on construit le chœur avec déambulatoire. A la fin du XVIIIème siècle, les deux versants de toiture donnent sa forme définitive à l’église. Cet édifice construit conserve le principe des églises à nef unique, en berceau brisé, fréquentes en Provence.

Le Toulourenc
Classé site Natura 2000, le Toulourenc, petite rivière alimentée par le Mont Ventoux prend sa source au pied du Château d’Aulan près de Montbrun-les-Bains et serpente sur une trentaine de kilomètres avant de se jeter dans l’Ouvèze. Sinuant selon les combes descendant de la montagne, elle a creusé dans la roche de son lit, en amont et en aval du hameau de Veaux des profondes gorges atteignant parfois 100 mètres. La gorge aval appelée Estrechon (à cause de son étroitesse) ne dépasse pas par endroits 1,50 mètre de largeur et a une longueur de 3 kilomètres, de Notre Dame des Anges à Veaux.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER