Tour de France, Etape 8 : A l’assaut des premiers cols en Haute-Savoie

Elle semble déjà loin la Bretagne. Voila le peloton dans les Alpes à l’assaut des premières grosses difficultés de ce Tour en Haute-Savoie.

Haute-Savoie
Le col de la Colombière, première grosse difficulté de Tour de France 2021 @ Le Grand Bornand.

C’est dans l’Ain, à Oyonnax, que vont s’élancer les coureurs pour cette première étape alpestre mais c’est bien en Haute-Savoie qu’ils vont gravir leur premiers cols pour franchir la ligne d’arrivée au Grand-Bornand.

Les trois difficultés de l’étape en Haute-Savoie

Mont-Saxonnex

Station de ski située sur les contreforts nord du massif du Bargy. Elle possède un domaine skiable assez étendu situé entre 1 100 et 1 800 m d’altitude. Sa côte de Mont-Saxonnex, classée en première catégorie, est l’une des nouveautés de cette édition

Le col de Romme (1 297 mètres)

Le col de Romme sera franchi pour la troisième fois après 2009, où le Luxembourgeois Andy  Schleck s’était présenté en tête, et 2018, où c’est Julian Alaphilippe qui ouvrait la voie. On l’emprunte depuis Cluses considérée comme la capitale du Faucigny. Le pont Vieux, bâti à l’époque romaine puis reconstruit au Moyen âge, est aujourd’hui classé monument historique.

Tour de France, Etape 8 : A l'assaut des premiers cols en Haute-Savoie 1
Le col de Romme @Savoie Mont Blanc

Le col de la Colombière

A peine le temps de se remettre du passage de ce premier col que voilà les coureurs sur les pentes de la Colombière, 7,3 km de montée à 8,7%. Il a été franchi à 22 reprises par le peloton depuis 1960. L’ascension débute au Reposoir, un village de la vallée de l’Arve, dont la chartreuse, bâtie en 1151 et restaurée en 1671 accueille une communauté de carmélites. Classée en 1995, elle est ouverte à la visite tous les mercredis et dispose d’une boutique pour acheter les produits fabriqués par les sœurs. 

A voir au Grand-Bornand, la ville d’arrivée

La maison du patrimoine
Ancienne ferme restaurée construite en 1830, elle est gérée par l’association du patrimoine bornandin. On peut y découvrir avec les guides du Patrimoine des Pays de Savoie, la vie d’un village de montagne et son évolution à travers son espace, son passé et l’architecture de ses maisons.

Le col des Annes et ses alpages
A 1720 m d’altitude, au pied de la Pointe Percée, plus haut sommet de la Chaîne des Aravis à 2750 m, on y trouve plusieurs restaurants d’altitude et fermes d’alpage, à l’architecture unique, ainsi qu’une vue imprenable sur la chaîne des Aravis.

Tour de France, Etape 8 : A l'assaut des premiers cols en Haute-Savoie 2
Le col des Annes @Savoie-Mont-Blanc

La vallée du Bouchet
Cette magnifique vallée, berceau du reblochon, s’étire le long du Borne entre les alpages en pente douce du Mont Lachat et les forêts et barres rocheuses plus abruptes du pied de la chaîne des Aravis. On y traverse des hameaux avec leurs chalets centenaires aux toits en ancelles ou tavaillons (tuiles de bois), leurs chapelles et les nombreuses fermes témoignant de la forte activité agricole.

Lac de Peyre
Une randonnée d’1h30 dans un environnement minéral à la beauté saisissante permet d’accéder au lac de Peyre (2 100 m d’altitude), depuis le Col de la Colombière où l’on peut immanquablement admirer les très nombreux bouquetins qui y ont élu domicile.

La cascade mystérieuse
Sur la route de l’Arvelay, cette superbe cascade permet au torrent le Chinaillon de dévaler en direction du Borne. Au-delà de l’intérêt visuel de cette curiosité naturelle, la légende veut que ce site soit le point de rencontre d’un jeune couple qui donna naissance aux premiers Bornandin.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter