Avec son Musée Olympique, Lausanne affirme son positionnement résolument sportif

Depuis le 17 mars et jusqu’au 5 mars 2023, le Musée Olympique présente ‘Riding The Olympic Wave’,  un programme culturel célébrant l’introduction de six nouveaux sports et disciplines urbains. L’occasion aussi de découvrir tous les sports que l’on peut pratiquer à Lausanne et les compétitions auxquelles on peut assister.

Lausanne
L’entrée du musée olympique @Lausanne Tourisme

Lors des derniers JO de Tokyo, nous avons pu découvrir cinq nouvelles disciplines qui sont aujourd’hui mises en valeur par le musée olympique de Lausanne – basket 3×3, BMX freestyle, escalade sportive, skateboard et surf. Et aussi, le breaking, qui fera son apparition aux JO de Paris.

En plus d’une exposition à visiter, le musée organise un week-end des Cultures Urbaines les 11 et 12 juin, pendant lesquelles l’artiste contemporain de renommée internationale, Ryslee, présentera une sculpture ‘skatable’ sur le parvis du Musée. À cette occasion, deux journées avec démonstrations de sports, présence d’athlètes professionnels, ateliers de médiation, visites participatives auront lieu.

Par ailleurs, lors des vacances de Pâques, à l’occasion de l’opération « Pakomuzé« – il sera possible de s’initier et découvrir tous ces nouveaux sports.

A Lausanne, on profite du lac, de la nature et… du vin blanc.

Plusieurs artistes locaux et internationaux de renom issus de ces cultures sportives, souligne le CIO, ont été invités à créer des installations artistiques originales pour l’exposition, faisant ainsi disparaître les frontières entre sport, art et culture.

Citée, Anne Chevalley, conservatrice en chef au Musée Olympique, explique  : « Chacun des six sports et disciplines axés sur la jeunesse présentés dans l’exposition entretient une solide relation avec la culture et la créativité urbaines. C’est pourquoi les œuvres d’art font partie intégrante de l’exposition. Elles seront inaugurées lors de trois événements thématiques prévus au Musée, tout au long de ce programme qui durera un an ».

Lausanne, ville sportive

Rappelons aussi que Lausanne accueille régulièrement des événements sportifs mondiaux (JO de la Jeunesse 2020, Athletissima, Marathon de Lausanne, Grande finale des World Series du Triathlon 2019, …) et accueillera cette année la 8e étape du Tour de France.

Lausanne ne se contente pas d’un musée consacré au sport. Avec le lac Léman et les forêts toutes proches, les sportifs n’auront que l’embarras du choix. On se baigne dans les eaux claire du lac, on court, on s’initie au paddle, c’est plus facile qu’à la mer…

 En hiver, les patinoires de la ville vous attendent  : les grandes à Malley, la Pontaise et Montchoisi, et les plus petites patinoires éphémères, que ce soit celle à l’ambiance urbaine du Flon ou celle plus bucolique du bord du lac à Lutry.

Bref, Lausanne est au sport ce que Bordeaux est au vin. Indissociable.

Des évènements sportifs tout au long de l’année

Dans la Capitale olympique, l’année est rythmée par les grands rendez-vous du sport. Meeting appartenant à la Diamond League, Athletissima est la manifestation sportive de l’été. Près de 15’000 spectateurs se réunissent chaque année pour applaudir les exploits de 250 athlètes internationaux.

Au mois d’août, place au sport urbain du basket 3×3. Le Lausanne FIBA 3×3 World Tour regroupe les meilleures équipes 3×3 du monde/

On n’oublie pas le traditionnel Triathlon de Lausanne et, aussi, equissima Lausanne, un évènement équestre international unique en Suisse qui se déroule dans le cadre verdoyant du manège du Chalet-à-Gobet, au nord de la ville. Le meeting brasse les différentes disciplines que sont le dressage, le saut d’obstacles, le concours complet (dressage, saut et épreuve de terrain), l’attelage et la voltige.

L’automne venu, le Marathon de Lausanne trace un parcours qui serpente entre lac et coteaux de vignes

D’autres évènements sont plus populaires, comme les 20 km de Lausanne, une des plus grandes courses classiques de Suisse  avec pas moins de 27 000 coureurs.

Enfin, la Christmas Run nécessite, elle, un vrai grain de folie. Mi-décembre, les participants courent à travers la ville, déguisés en Pères Noël.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER