France 2 met en valeur l’ultra-cyclisme et Oman toute la semaine (du lundi 8 au vendredi 13 juin 2020)

Ultra-cyclisme à Oman
Mascate, capitale d’Oman.

Cette semaine, de lundi au vendredi vers 13h30, retrouvez sur France 2 une mini-série documentaire sur l’édition 2020 du BikingMan Oman. L’occasion de découvrir la diversité de cet Emirat grand comme l’Italie et ces courses de l’extrême organisée dans le monde entier.

C’est la dernière course qu’a pu organiser la société BikingMan avant l’arrêt des voyages imposé par le coronavirus. Elle s’est déroulée dans le Sultanat d’Oman en février et bénéficie d’une belle visibilité sur France 2 toute la semaine, du lundi au vendredi vers 13h30. Cinq étapes, cinq mini-série documentaire qui nous permettent de découvrir ce concept déjà médiatisé par l’Equipe 21.

Déjà une édition à Oman en 2019.

Le concept : « ressusciter les courses d’ultradistance à vélo en rassemblant des femmes et des hommes autour d’épreuves engagées sans aucune assistance (alimentation, réparations, orientation, pas de véhicule suiveur). Elles réunissent amateurs et ex professionnels qui courent seuls ou en duo.

France 2 met en valeur l’ultra-cyclisme et Oman toute la semaine (du lundi 8 au vendredi 13 juin 2020) 1
Une belle occasion de découvrir cette discipline mais aussi Oman, un pays grand comme l’Italie. Et ça grime !

Un Français à la tête de l’organisation

Fondé par Axel Carion, BikingMan est né en 2015 alors qu’Axel traversait la Cordillère des Andes en Amérique du Sud, avec un vélo chargés de 60 kg. En rentrant de 249 jours d’expédition, sur les pistes les plus reculées de la Cordillère des Andes, il eut l’idée de créer un championnat de courses d’ultradistance à vélo qui rassemblerait les conditions climatiques et topographiques les plus extrêmes de la planète. Ces courses seraient destinées à des femmes et des hommes de tout horizon (amateurs comme professionnels).

Un conseil de lecture

Pour ceux qui apprécient la littérature sportive de haut vol, et si ce n’est pas déjà fait, précipitez-vous sur « Les Forçats de la route », un recueil d’articles rédigés par Albert Londres qui couvrait le Tour de France 1924 pour le Petit Parisien. A l’époque, pas d’oreillettes, pas de mécaniciens, quelques pilules déjà, et surtout des étapes qui pouvaient atteindre plus 400 kilomètres, 482 pour les Sables-d’Olonne-Bayonne.

Extrait

« Quand leur regard rencontrait le mien, cela me rappelait celui d’un chien que j’avais et qui, avant de mourir, en appelait à moi de sa peine profonde d’être obligé de quitter la terre. Puis ils baissaient de nouveau les yeux et s’en allaient, courbés sur leur guidon, fixant la route, comme pour savoir si les gouttes d’eau dont ils la semaient étaient de la sueur ou des larmes ».

La prochaine course se déroule au Portugal à Faro, du 21 au 25 septembre. Ca vous intéresse, suivez le lien.

Les bons conseils, pour se préparer à une telle aventure, c’est ici.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

Laurent Guena
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter