Oxyn, des séjours sport et bien-être dans des endroits atypiques

Contraction du mot oxygène et endorphine, Oxyn se présente comme un « créateur d’expériences sport et bien-être uniques en France ». Une start-up dans l’ère du temps et qui est le fruit de sa créatrice Axelle Pignard, une passionnée de sport et de voyages.

Oxyn, des séjours sport et bien-être dans des endroits atypiques 1
Axelle Pignard, fondatrice de l’agence Oxyn. ©DR

C’est par un voyage que tout commence. Après des études en communication, Axelle Pignard a des envies d’ailleurs. Munie d’un « Working Holiday Visa », elle pose ses valises en Australie. Pour un an. Sydney, Brisbane, Uluru et le Centre Rouge…, la périple est beau mais n’est pas sans inconvénients. « Je m’alimentais mal, je ne faisais pas de sport. Au bout de trois mois, j’avais pris 10kg. Je crachais mes poumons » confesse la jeune femme.

Reprendre sa vie en main

La prise de poids entraine une prise de conscience. Baroudeuse dans l’âme, « 37 pays visités entre 2013 et 2019 », Axelle décide à l’aube de la vingtaine de reprendre sa vie en main. De ne plus subir. Et de se (re)mettre au sport. Tout juste rentrée d’Australie, elle s’achète une paire de chaussures de running sur Paris. « Je m’en souviens très bien, c’était en janvier 2015, le jour des attentats de Charlie Hebdo. Eh bien le lendemain je suis allée courir en me disant que c’était aussi pour toutes ces personnes qui ont subi des trucs horribles » déclare Axelle Pignard.

Depuis maintenant plus de sept ans, l’entrepreneuse francilienne court des marathons, des semi-marathons… Elle s’est mise au cross-fit, au fitness, au yoga, aux Pilates… Elle a aussi testé la boxe. Si les voyages lui ouvrent les yeux sur le monde, le sport lui fait prendre conscience de ses capacités. Plus qu’un passe-temps, l’activité physique agit comme un véritable point d’équilibre dans sa vie. « Une ancre indispensable » comme elle se plait à rappeler.

Le sport en mode partage

Oxyn, des séjours sport et bien-être dans des endroits atypiques 2
Les participants aux stages Oxyn sont surtout attirés par les pratiques douces. ©DR

La crise sanitaire ne fait qu’accélérer les choses. Mûrie par son expérience personnelle et sa passion pour le sport, le bien-être et le voyage, Axelle Pignard plaque son job et se lance dans l’aventure entrepreneuriale. Contraction du mot oxygène et endorphine, l’agence Oxyn voit le jour fin 2020. Le principe est simple : « des séjours sport et bien-être au plus près de la nature, en petits groupes (6 à 12 personnes), selon son niveau, dans des lieux exceptionnels et atypiques en France ». Les cours de sport (course à pied, trail, cross-training, yoga, Pilates…) sont tous délivrés par des coachs sportifs expérimentés et certifiés. Pour les participants, c’est aussi l’opportunité de rencontrer des gens sur la base d’expériences communes.

Ces séjours de 3 à 5 jours, réservables sur le site, se déroulent dans des « pépites 4 ou 5* rigoureusement sélectionnées ». L’écrin de la Cité à Carcassonne, le Chalet du Blanc dans le massif des Bauges, ou la Maison du Rocher à Fontainebleau, « le panier moyen (hors transport) tourne autour de 650 euros par personne » souligne la fondatrice d’Oxyn qui constate que la plupart des participants sont attirés par les pratiques douces, comme le yoga et le Pilates. « Notre clientèle est à 90% féminine. J’aimerais attirer davantage d’hommes » précise la responsable.

De belles bouffées d’air frais dans des lieux atypiques

Oxyn commercialise son premier séjour au printemps 2021. Au total sur l’année, 44 clients lui font confiance. Il est vrai que les temps sont durs. La pandémie n’épargne personne. Pour repartir de l’avant, la fondatrice d’Oxyn se fédère avec de jeunes agences de voyages axées sur la thématique sport et bien-être. Regroupés au sein du collectif des « Tortues Yoga », elles unissent leurs forces.  « Même si nous sommes un peu concurrents, nous avons besoin de nous souder, de se soutenir » explique Axelle Pignard qui vient par ailleurs d’intégrer l’accélérateur Startup Leadership Program (SLP) avec l’espoir derrière d’une levée de fonds.

Oxyn, des séjours sport et bien-être dans des endroits atypiques 3
Des rencontres et des sourires au sein d’un cadre d’exception, c’est aussi ça Oxyn. ©DR

Positionnée uniquement sur la France pour le moment, Oxyn n’exclut pas un jour de se développer à l’étranger, en Espagne, au Portugal. La Réunion constitue aussi un axe de développement. Tout comme le segment BtoB, plus simple à capter et mettre en œuvre que le BtoC. Axelle cite l’exemple de l’équipementier Mizuno pour qui elle organise un séjour début juillet. L’occasion pour certains des collaborateurs de cette entreprise de s’initier à une séance de biathlon en relais avec tir à la carabine et ski roulette. Original non !

« Si je peux signer entre 10 et 20 entreprises, je serai contente » déclare la dirigeante qui se félicite également d’avoir rencontré « plein de gens, des particuliers qui adorent le concept » sur le récent salon Destinations Nature. Fière de son agence qui lui ressemble, Axelle Pignard entend bien nous faire partager sa conception du sport et du bien-être. Sur le crédo : « s’évader et se dépasser dans la bonne humeur », c’est tout le mal qu’on lui souhaite.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER