Découvrir les plages du Débarquement autrement grâce au Fat Bike

Avec leurs très gros pneus adaptés aux terrains difficiles et équipés d’une assistance électrique, les Fat Bikes permettent d’aller partout. Un passionné d’histoire de son territoire propose de visiter le secteur d’Omaha Beach (Calvados) différemment. Quand le sport et le patrimoine se rejoignent.

Découvrir les plages du Débarquement autrement grâce au Fat Bike 1
Sur la plage d’Omaha Beach ©C.Guibert – CRT Normandie.

Le concept « d’Expériences Normandes » se nourrit d’un nouveau produit. Qui ne laisse pas insensible le grand public. « Quand on voit un Fat Bike, on a tout de suite envie d’essayer » explique Laurent Guérin, président de l’association EOLIA Normandie (communauté de Pleine Nature d’Omaha Beach) et qui n’a pas hésité à investir dans un parc de vélos à très gros pneus (jusqu’à 15 cm de large), aussi bien en mode musculaire qu’en mode électrique rendant la pratique ainsi plus accessible.

De très gros pneus adaptés aux terrains difficiles

Découvrir les plages du Débarquement autrement grâce au Fat Bike 2
Le silence et l’infini pour horizon ©C.Guibert – CRT Normandie

« Le Fat Bike est né il y a une quinzaine d’années lorsque des vététistes nord-américains voulaient continuer à faire du vélo l’hiver à la montagne dans la poudreuse. L’idée est donc venue de surdimensionner les pneus » résume Laurent Guérin qui parle désormais d’un « vélo de niche » qui s’adapte « aux terrains difficiles comme le sable ou les galets ».

Passionné par l’histoire de son territoire, Laurent Guérin s’est pris d’idée de monter le concept Vél’Omaha qui met en lien balade à vélo et patrimoine. « Sur une distance de 50 km s’étirant entre Isigny-sur-Mer et Port-en-Bessin, des stations vélo, des services (ateliers réparation, bagagerie…) et des activités sont proposées » précise l’intéressé.

Point d’orgue du concept Vel’Omaha, une visite guidée intitulée « Omaha Beach Autrement ». « C’est la tête et les jambes. On fait du sport et en même temps on rempli son cerveau » souligne le dirigeant. Durant cette balade d’environ 4 heures qui s’effectue en Fat Bike à assistance électrique, Laurent Guérin explique aux participants « ce qu’est ce territoire et en quoi cet écrin de nature est exceptionnel ». « Quand vous roulez à marée basse sur cette plage de 7 km de long, entre Vierville-sur-Mer et Colleville-sur-Mer, que vous passez facilement sur le sable et les galets, c’est tout simplement magique » ajoute le responsable soucieux également du « respect de l’environnement ».

Utilisation des blockhaus à des fins de projection

Découvrir les plages du Débarquement autrement grâce au Fat Bike 3
Un vidéo projecteur de poche et une tablette dans son sac à dos suffisent pour projeter des images dans un bunker. ©C.Guibert – CRT Normandie

Au cours de cette balade, et c’est l’une de ses spécificités, les blockhaus sont utilisés à des fins de projection. Pour celui qui encadre, un vidéo projecteur de poche et une tablette dans son sac à dos suffisent. Films d’époque, photos sont ici présentés. Par ailleurs, des témoignages de locaux ayant vécu l’occupation et le Débarquement sont mis en avant. Une partie de la visite est également consacrée à la géologie du site. « Nous avons démarré le 1er août et nous avons déjà encadré 14 balades avec des gens provenant de toute la France et même de l’étranger » se félicite Laurent Guérin qui indique que « la prochaine sortie est prévue pour le 25 octobre ».

En moyenne et basse saison, le rythme est d’une sortie tous les 15 jours. Le succès est tel que le responsable prévoit une balade à la journée, autrement dit « 8 heures en immersion avec la projection de films jamais vus et un déjeuner face à la mer au Club House de Colleville-sur-Mer ». Côté prix, nous précise Laurent Guérin, « la balade de 4 heures revient à 50 euros par personne, et celle de 8 heures est à 100 euros par personne incluant le petit-déjeuner, le déjeuner ainsi qu’un goûter ». La sortie se fait en groupe de 10 personnes avec prêt d’un casque ainsi qu’une photo souvenir du groupe envoyée à la fin de la prestation.

Découvrir les plages du Débarquement autrement grâce au Fat Bike 4
Un parcours instructif et oxygénant ©C.Guibert – CRT Normandie

Avec « une histoire à raconter exceptionnelle », et forte d’un parc de quelque 90 vélos (Fat Bike, VTT, traditionnel), l’association Vel’Omaha veut à termes développer une offre vélo qui aille bien au-delà de l’utilisation du Fat Bike. L’idée enfin, conclut Laurent Guérin, est de « créer un réseau de beach biking avec différents opérateurs en France, en Bretagne, en Hauts-de-France, dans le Sud-Ouest, en région Paca… ». Le concept de visites guidées à vélo sur les plages possède encore de beaux jours devant lui.

Renseignements ici.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

David Savary
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter