Surfew, la plate-forme dédiée aux cours de glisse

Fondée par un ancien professeur de sport, la start-up Surfew permet de trouver une formule de cours, l’école ou le club le plus proche de son lieu de séjour en seulement quelques clics. D’abord focalisée sur le surf, la plate-forme, actuellement en incubation, entend s’ouvrir au kite et au wakeboard.

Surfew, la plate-forme dédiée aux cours de glisse 1
Manuel Perboire, fondateur de la start-up Surfew. ©DR

Adepte des sports de glisse depuis sa plus tendre enfance, Manuel Perboire, basé à Montpellier, a remarqué « une absence de digitalisation pour 90% des écoles de glisse ». Un vrai souci. En effet, « c’est compliqué de réserver des cours. Il faut remplir des formulaires, appeler… Les professeurs sont à l’eau toute la journée et n’ont pas forcément le temps le soir de traiter tous les dossiers et rappeler les clients » relève l’intéressé.

Fort de ce constat, Manuel Perboire a donc eu l’idée de « mettre en place un système de réservation pour faire gagner du temps aux écoles ». Sur Surfew, l’internaute est automatiquement géolocalisé. Soit il recherche une école de son choix avec les cours disponibles, soit il choisis un spot précis qui va le renvoyer vers les écoles les plus proches. La réservation puis le paiement en ligne s’effectue seulement « en 2, 3 minutes ». « Et surtout, poursuit le jeune entrepreneur, la plate-forme tient compte en temps réel des évolutions météorologiques. Les horaires de marée sont également intégrés. Un vrai plus par rapport à la concurrence ».

Surfew, la plate-forme dédiée aux cours de glisse 2
Une appli fonctionnelle et ergonomique.

« Ce sont les écoles qui co-créent la plate-forme »

Actuellement en incubation (1Kubator), Surfew travaille en version test auprès d’une dizaine d’écoles de glisse. Essentiellement sur la côte aquitaine. Des évolutions vont être apportées au site, avec notamment la possibilité pour le client d’adresser directement des messages à son professeur. « En fait, grâce à leur retour terrain, ce sont les écoles qui co-créent la plate-forme » explique Manuel Perboire qui a deux développeurs pour l’assister ainsi qu’une personne au web marketing qui doit arriver dans moins d’un mois.

Pour l’instant concentrée sur le surf avant de s’ouvrir à d’autres sports de glisse comme le kite ou le wakeboard, Surfew espère référencer d’ici un an « une centaine d’écoles ». « Ce sont les clients de ces écoles qui vont nous faire la publicité » poursuit l’ancien prof de sport ravi par exemple que « le bouche à oreille commence à porter ses fruits sur Bidart (Pyrénées-Atlantiques) ».

Sur le plan géographique, Surfew se limite à la France, en y incluant les Antilles où il possible de surfer toute l’année. « Un peu plus tard nous allons nous déployer sur l’Espagne et le Portugal » affirme Manuel Perboire bien décidé à rendre la pratique accessible au plus grand nombre grâce aux fonctionnalités et facilités de réservation qu’offre sa start-up.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER