Sale temps pour le sport

Alors que l’activité physique est encore plus réduite dans les zones sous couvre-feu, Denis Masseglia, président du CNOSF, déplore que le sport ne fasse pas partie des priorités de la nation.

Souvenons-nous. C’était au printemps dernier. Roxana Maracineanu, alors ministre des Sports, affirmait que « le sport ne sera pas prioritaire dans notre société ». Elle déclarait même à l’époque que si Roland-Garros et le Tour de France devaient être annulés, « ce ne serait pas la fin du monde ». On a connu plus battant comme responsable politique, de surcroît une ancienne grande championne de natation.

Tout cela inquiète Denis Masseglia, président du CNOSF (Comité national olympique et sportif français). A quatre ans des Jeux Olympiques de Paris, dans une interview donnée à nos confrères du Monde, il s’attriste que « le sport ne fasse plus partie des priorités de la nation ». Pire, « si les mesures sanitaires actuellement mises en place persistent, va rapidement se poser la question de la survie des clubs et fédérations ». Car si les sportifs de haut niveau peuvent pratiquer leur sport favori, les amateurs et simples licenciés, eux, en sont privés. Au nom d’un nouveau protocole extrêmement contraignant.

Des salles de sport, des piscines, des clubs en zone rouge ont dû cesser leurs activités. Difficile à comprendre souligne le président du CNOSF alors même qu’il n’y a « pas de chiffres prouvant une contamination à l’intérieur de ces structures ». Conséquence, des emplois sont menacés et risquent d’être supprimés. « Si la baisse de 25% de licenciés se confirme en fin de saison, cela signifie 25 % de pertes pour les clubs et les fédérations » poursuit Denis Masseglia. Inquiétant en effet.

Si la France est une terre de champions, elle n’est pas une nation sportive. On ne s’en donne pas les moyens. Vraiment dommage d’autant qu’il est prouvé que le sport est bon pour la santé. Parfois il fait voyager, ce qui est bon aussi. Et en plus, comme le rappelle Denis Masseglia, « la pratique du sport permet de mieux se défendre contre le Covid-19 ». Sur ce, je pars faire un footing…

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

David Savary
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter