QFM, roi du biathlon

Dix jours après l’ouverture des Jeux de Pékin, les français peinent à décrocher des médailles d’or sur la neige artificielle chinoise. Heureusement Quentin Fillon Maillet est là pour nous faire vibrer.

Les JO sans spectateurs étrangers, on finit par s’y faire. Installé bien au chaud devant sa télé. Malheureusement les exploits français ne sont pas légion. Tout de même trois titres olympique à l’entame de la dernière semaine.

Ces deux médailles d’or (en individuel et en poursuite) sont signées du biathlète Quentin Fillon Maillet, natif de Champagnole dans le Jura. Longtemps contraint de jouer les seconds rôle dans l’ombre tutélaire de Martin Fourcade, QFM tient là LE rôle de sa vie. À 29 ans  il crève l’écran. Son sourire lumineux et sa joie de vivre font plaisir à voir.

Il est vrai que le biathlon est une discipline particulièrement télégénique. Combinant ski de fond et tir à la carabine, elle génère de magnifiques oppositions, du suspense et de sacrés renversement de situation. C’est cette part de dramaturgie qui est belle à suivre.

La Chaine L’Equipe se s’y est pas trompée en diffusant durant de longues heures les épreuves de Coupe du Monde. Ruhpolding et Oberhof en Allemagne, Antholz-Anterselva en Italie, Östersund en Suède ou encore Pokljuka en Slovénie sont devenus des immanquables pour les convertis au biathlon. Un sport, avec guère plus de 5 000 licenciés, qui s’est imposé comme un produit-phare des sports d’hiver dans les foyers français.

Alors oui merci à Quentin Fillon Maillet de nous faire vivre de si belles émotions. Songez qu’il s’agit du premier Français dans l’histoire des JO d’hiver à remporter quatre médailles. Un tweet signale que s’il était à lui seul un pays, il serait 13eau classement des médailles. Phénoménal. Et ce n’est peut-être pas fini. QFM est encore inscrit sur deux courses (relais hommes et mass start) d’ici la fin de cette olympiade.

Un mot pour terminer et rappeler qu’il y a trente étaient magnifiquement organisés les Jeux Olympiques d’Albertville en Savoie. Un souvenir puissant qui s’est soldé par un total de neuf médailles dont trois d’or. On va faire mieux.  

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER