FFRandonnée : « Notre ambition : la marche pour tous, partout ! »

Avec 15 millions de pratiquants, la randonnée pédestre est parmi les premières activités sportives des Français. Alors que les disciplines se diversifient -sport-santé, longe-côte, raquette à neige…- et que les attentes sociétales évoluent, la Fédération Française de la Randonnée s’est fixé une feuille de route d’ici à 2028 : « Marcher, tous, tout le temps, partout ! ». Grégorie Lartigot, son nouveau directeur général, nous fait part de ses principaux chantiers.    

Fédération française de la Randonnée
Grégorie Lartigot dirige la Fédération française de la randonnée pédestre depuis mi-juin.

Sport et Tourisme : Après tous ces confinements successifs, comment se portent la marche-randonnée et la Fédération Française de la Randonnée ?

Grégorie Lartigot, directeur général de la FFRandonnée : La crise sanitaire a bien évidemment impacté l’activité de la fédération, des comités régionaux et départementaux, et de nos associations et clubs affiliés. Notamment, dans la mise en œuvre de nos projets et l’organisation des événements grand public. Entre les reprises d’activité sous conditions, les consignes sanitaires et le couvre-feu, nous avons dû beaucoup communiquer auprès des pratiquants, presque en temps réel. Rien ne remplace le contact physique mais la FFRandonnée a gagné en agilité grâce aux outils numériques. Dans l’avenir c’est un acquis important pour prospecter de nouveaux publics. Avec une baisse d’environ 15% des adhésions de nos licenciés, l’impact est également économique même si nous avons moins souffert que d’autres fédérations sportives.

Une bonne nouvelle ressort néanmoins de cette situation inédite : les Français ont opéré un vrai « retour aux sources » et à la nature ! La marche et la randonnée en ont pleinement bénéficié comme l’atteste la hausse de 90% des ventes des topoguides que nous éditons sur le premier semestre 2021 par rapport à 2020. Désormais, la FFRandonnée doit saisir les opportunités liées à cet engouement pour se transformer, innover et accroître son attractivité en diversifiant ses offres, ses actions et ses prises de paroles. Nous devons parler plus fort.

La randonnée pédestre est la première activité sportive des Français en vacances. Comment renforcer encore l’offre touristique ?

G.L. : Étendre la contribution de la FFRandonnée au rayonnement touristique de la France est un des volets de notre plan 2021-2028. Pour cela, nous allons renforcer nos partenariats et le travail en réseau avec les principaux acteurs du secteur. Autour de deux axes : innover au niveau de notre offre et ouvrir la marche-randonnée à de nouveaux publics.

Avec 187 500 kilomètres d’itinéraires de randonnée, l’offre est déjà très conséquente en France mais nous devons poursuivre la diversification des lieux de pratique déjà engagée, notamment en montagne avec la raquette à neige, sur le littoral avec le longe-côte (marche dans l’eau) et sur les territoires urbains avec la marche en ville. Ainsi, nous avons pour objectif de développer la randonnée touristique en ville avec des parcours urbains et péri-urbains.

La moyenne d’âge des adhérents à la FFRandonnée se situant autour de 60 et 70 ans, nous avons aussi le défi de séduire les jeunes grâce à un marketing et à une communication adaptée.

Fin 2020, la FFRandonnée a co-créé le « Baromètre des villes et villages marchables ». La marche en ville c’est un de vos nouveaux terrains de jeu ?

G.L. : Ce positionnement sur la marche en ville est une réponse à l’ambition de réaffirmer le rôle sociétal de la FFRandonnée, en particulier dans les domaines de la santé, de la protection de l’environnement et des mobilités durables. Les Français effectuent 23.5 % de leurs déplacements à pied et, dans le sillage des actions pour des villes cyclables, il nous est apparu nécessaire de recueillir les attentes des piétons dans les espaces urbanisés afin qu’elles soient mieux prises en compte dans les politiques publiques.

À travers la plateforme associative Place aux piétons, co-fondée avec nos partenaires Rue de l’avenir et 60 millions de piétons, nous avons réalisé une grande enquête nationale dont les résultats seront restitués lors des « 1ères Assises de la marche en ville » le 17 septembre 2021 à Marseille. C’est la première fois qu’un événement national réunira tous les acteurs de la marche pour imaginer ensemble une ville dans laquelle le piéton retrouve toute sa place.

La FFRandonnée possède l’expertise pour concevoir des itinéraires adaptés à l’environnement urbain et qui servent aussi aux déplacements du quotidien. À Paris, par exemple, le GR® 75- Les Portes de Paris dessine un début de réseau structurant pour la mobilité à pied. Et à Bordeaux, le GR® Métropolitain a été pensé pour relier la ville centre avec la couronne urbaine, mais il peut aussi être utilisé de la périphérie vers le centre pour rejoindre les transports en commun et aller faire ses courses, travailler, aller à l’école…

Cette contribution au développement des mobilités durables préfigure l’ambition de la FFRandonnée à apporter des réponses à d’autres grands enjeux de société. La santé, bien sûr, mais aussi la protection de l’environnement et de la biodiversité.

Les chiffres clés de la Fédération française de randonnée pédestre

·       3 500 clubs

·       250 000 licenciés

·       20 000 bénévoles (dont 9 000 baliseurs et collecteurs)

·       187 500 kilomètres d’itinéraires enregistrés

·       Un catalogue de 230 topo-guides et 40 à 50 nouveautés chaque année

·       Plus de 15 millions de pratiquants en France

Grégorie Lartigot, une solide expérience et connaissance du fonctionnement des Fédérations sportives

Agé de 43 ans, le parcours professionnel de Grégorie Lartigot intègre une double culture issue des fédérations sportives olympiques telles que les Fédérations françaises de natation et de cyclisme, ainsi que des entreprises du monde de l’édition. Il rejoint donc l’équipe dirigeante de la FFRandonnée pour mettre en œuvre les orientations stratégiques et politiques de la nouvelle équipe fédérale élue le 28 novembre 2020 et ainsi accompagner les évolutions de la structure associative dans toutes ses composantes.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

2 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter