Brides-les-Bains se dote d’un parc de VAE à hydrogène

L’ouverture de la station thermale de Brides-les-Bains (Savoie) le 24 mai prochain, sera marquée par l’inauguration d’une station de vélos à hydrogène, une petite révolution dans la région.

Brides-les-Bains se dote d’un parc de VAE à hydrogène 1
 Dix vélos à assistance électrique alimentés par une batterie à hydrogène sont pour le moment en location. ©OT Brides-les-Bains

Bien-être et retour au sport sont au centre des préoccupations de bien des communes. Soucieuse du « prendre soin de soi » et de l’environnement, Brides-les-Bains en a fait son crédo. La station thermale savoyarde spécialisée dans les cures d’amaigrissement met en effet à disposition des vélos à assistance électrique (VAE) pour permettre notamment à sa population de curistes de reprendre une activité sportive en douceur.

Initiation gratuite les 8 et 9 mai

La région Auvergne Rhône-Alpes est le principal partenaire de cette opération. Deux sociétés françaises ont installé la station et fourni les VAE. Pragma Mobility, basée à Biarritz, s’est chargée de la fabrication des deux roues ; et Atawey, société savoyarde au Bourget-du-Lac, s’est occupée de la conception de la station.

Brides-les-Bains a installé cette station de vélos à hydrogène en son centre, face à la mairie et à l’Office de Tourisme. Les Bridois pourront d’ailleurs profiter d’un essai gratuit du vélo lors d’un week-end découverte les 8 et 9 mai prochain. Ces vélos, au nombre de dix pour le moment, reliés à une station autonome de production d’hydrogène, seront mis à disposition de mars à fin octobre.

Brides-les-Bains se dote d’un parc de VAE à hydrogène 2
L’opportunité de découvrir des panoramas d’exception comme ici avec le Col de la Loze. ©Sylvain Aymoz – Méribel Tourisme

Les multiples parcours dans les environs, le Col de la Loze et les grands cols de la Tarentaise positionnent Brides-les-Bains comme un camp de base pour les mordus des deux roues et des activités outdoor, et ce tout au long de l’année. En 2020, le lancement de la cyclosportive col de la Loze by Brides-les-Bains et le passage du Tour de France ont clairement illustré la volonté de développer l’activité vélo sur Brides-les-Bains ainsi qu’une approche sport santé ouverte à toutes les pratiques.

Une autonomie allant jusqu’à 145 km

Alpha est le premier vélo à assistance électrique (VAE) alimenté par une pile à combustible, homologué et commercialisé dans l’Hexagone. Il a été développé pour répondre aux exigences en matière d’énergie et d’éco-mobilité. Il se recharge en hydrogène en moins de deux minutes pour une autonomie inégalée allant jusqu’à 145 kmLe vélo à hydrogène permet une mobilité décarbonée qui n’émet ni CO2, ni particules dommageables pour l’homme et l’environnement.

Engagée sur l’éco-mobilté, Brides-les-Bains crée une rue centrale semi-piétonne et du stationnement en périphérie pour limiter le trafic routier et développer les mobilités douces comme le VAE, le vélo sur route et le VTT ainsi que la marche. La démarche d’installer une station de vélos à hydrogène répond à la volonté de dépollution du centre-ville, à la production d’énergie propre, et la demande environnementale forte des citoyens.

Le col de la Loze inaugure sa borne kilomètre zéro

Brides-les-Bains se dote d’un parc de VAE à hydrogène 3

Après le premier passage au Col de la Loze par les coureurs du Tour de France lors de l’étape Grenoble – Col de la Loze le 16 septembre dernier, et par près de trois cents passionnés lors de la première cyclosportive Col de la Loze by Brides-les-Bains trois jours plus tôt, le célèbre col inaugure mardi 4 mai sa borne du kilomètre zéro. Située place du Centenaire, devant la mairie de Brides-les-Bains, et marquant le point de départ de son ascension, aussi bien du côté de Méribel que de Courchevel, cette borne zéro est matérialisée par une œuvre d’art en acier Corten d’un poids de 2 tonnes pour une hauteur de 2m50. Il s’agit là du point de départ d’une difficile mais magnifique ascension dont la piste forestière préservée des véhicules motorisés fait toute la spécificité.

Situé à 2 304m d’altitude, le Col de la Loze présente un dénivelé de 1 715 m et la particularité d’avoir un point de départ unique, Brides-les-Bains, pour accéder au sommet par l’un ou l’autre de ses côtés :

– Côté Méribel, la montée est longue de 22,4 km avec un dénivelé moyen de 7,6 % et un maximum à 23%. C’est le côté qu’ont expérimenté les coureurs du Tour de France en 2020 avec une victoire du coureur Colombien de l’équipe Astana, Miguel Angel Lopez. C’est l’ascension la plus difficile et elle représente un véritable défi pour tous les passionnés de cyclisme sur route.

 – Côté Courchevel, la montée est longue de 26,5 km avec un dénivelé moyen de 6,7 % et un maximum à 16%. Ce côté est plus régulier mais n’en demeure pas moins un véritable challenge avec sa longueur de plus de 26 km et sa pente qui peut atteindre un maximum à 16%.

La deuxième édition du Col de la Loze by Brides-les-Bains se tiendra le week-end du 17 et 18 juillet avec différents parcours de 30 à 100 km pour célébrer la fête du vélo et satisfaire tous les passionnés quel que soit leur niveau. Renseignements et inscriptions ici.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

David Savary
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter