Font-Romeu, temple du sportif de haut niveau

Située dans les Pyrénées-Orientales, la station de Font-Romeu est privilégiée par bien des familles et amateurs de sports d’hiver, mais ses infrastructures lui permettent aussi depuis plus d’un demi-siècle d’accueillir toute l’année des athlètes de haut niveau qui viennent s’y préparer en vue de leurs futures échéances.

Font-Romeu, temple du sportif de haut niveau 1
Peut-être élève comme Martin Fourcade au lycée sportif Pierre de Courbertin de Font-Romeu, petit champion deviendra grand. ©OT Font-Romeu

« Au cœur du Parc Naturel des Pyrénées Catalanes, à 1 850 m d’altitude, Font-Romeu bénéficie d’un climat méditerranéen très sec, idéal pour travailler l’oxygénation du sang » explique Jacques Alvarez, directeur de la station. On comprend mieux pourquoi le site a été retenu en 1967 pour la création du Centre National d’Entrainement en Altitude (CNEA). « Une impulsion donnée à l’époque par le général de Gaulle afin de préparer les équipes de France aux Jeux Olympiques d’été de Mexico en 1968 » complète Antoine Le Bellec, l’actuel directeur du CNEA mais aussi du CREPS (Centre de Ressources, d’Expertise et de Performance Sportive) de Font-Romeu.

Altitude et soleil

Le concept est porteur. Colette Besson venue se préparer dans la station « la plus ensoleillée des Pyrénées » décroche l’or olympique sur le 400 mètres à Mexico. Dès lors le CNEA ne va cesser de se développer et attirer un nombre croissant de sportifs. « Nous sommes sur un altiplano avec la possibilité de redescendre assez vite lorsqu’on va sur la Basse-Cerdagne à 1 200 – 1 300 m. On peut changer d’altitude facilement » explique Antoine Le Bellec qui rappelle qu’à l’origine du centre « la question du ski et des sports d’hiver n’est pas vraiment posée ».

Devenu une référence internationale pour le haut niveau, le CNEA-CREPS, qui fait aussi la part belle aux collégiens, lycéens et étudiants, accueille chaque année des milliers d’athlètes du monde entier. « Il y a beaucoup de belles histoires derrière des stages à Font-Romeu » affirme le directeur qui évoque en un peu plus de 50 ans, « 250 à 300 médailles obtenues lors des JO et championnats du monde suite à un séjour dans la station ». Parmi les figures de proue du Centre, on peut citer le biathlète Martin Fourcade ou le nageur Camille Lacourt, multimédaillés et qui en plus ont été élèves au lycée sportif Pierre de Courbertin de Font-Romeu.

3 000 sportifs accueillis chaque année

« Historiquement l’altitude était associée aux disciplines de fond, l’athlétisme, la natation, le triathlon…, puis on s’est rendu compte qu’elle est bénéfique à d’autres filières que l’endurance. Les retours d’expériences nous montrent que l’altitude est profitable à des sports plus courts, plus explosifs comme la lutte ou le judo » résume le dirigeant dont le Centre est également équipé de salles d’entrainement et chambres à hypoxie à même de simuler des altitudes comprises entre 0 et 5 000 m.

Font-Romeu, temple du sportif de haut niveau 2
325 jours de soleil par an, une altitude comprise entre 1 650 – 2 213, un environnement propice à la haute performance. ©OT Font-Romeu

Mais il n’y a pas que l’altitude qui compte. Le CNEA qui emploie une quarantaine de personnes est aussi beaucoup privilégié pour les stages de cohésion. « L’environnement naturel joue pour beaucoup » souligne Antoine Le Bellec qui cite en exemple l’équipe de rugby du Stade Toulousain qui depuis deux été vient s’y préparer durant une semaine, et ce n’est pas pour profiter de l’altitude. « Autant d’installations sportives regroupées sur un même site, cela se compte sur les doigts d’une main » affirme le responsable qui précise qu’en moyenne chaque année le Centre attire « 3 000 sportifs en provenance de 35 pays, soit l’équivalent de 30 000 journées stagiaires ».

Futur Centre de Préparation à la Haute Performance

Si la cité sportive accueille « toute la planète sport à Font-Romeu », elle donne toutefois la priorité aux équipes de France. En témoigne la construction d’un Centre de Préparation à la Haute Performance dans lequel la région Occitanie investit. Pour ce territoire labellisé « Terre de Jeux », c’est une opportunité supplémentaire de se positionner comme destination européenne de premier choix pour la préparation d’athlètes de haut-niveau dans la perspective de Paris 2024. Alors que « les premiers coups de pelle doivent être donnés la semaine prochaine, ce nouveau Centre n’est pas que pour les JO de Paris mais permettra de rebooster la Cité des sports pour toutes les années qui vont suivre » se félicite Antoine Le Bellec. Le premier chantier qui doit être livré fin 2023 verra notamment la construction d’un bassin nordique de 50 mètres ainsi qu’une unité d’accompagnement à la performance sportive. Un équipement qui servira de préparation aux équipes nationales et internationales. Parce que la meilleure performance est toujours à venir, Font-Romeu, ses montagnes et son CNEA, entend plus que jamais accompagner les sportifs de haut niveau.

Quatre secteurs aux spécificités variées

Font-Romeu, temple du sportif de haut niveau 3
©OT Font-Romeu

Destination sportive, Font-Romeu Pyrénées 2000 offre des infrastructures de tout premier plan. Qui profitent aux athlètes de haut-niveau comme au grand public. La station pyrénéenne qui ouvre son domaine le 3 décembre concentre quatre secteurs aux spécificités variées : un snowpark mondialement réputé pour ses modules sensationnels, un immense plateau nordique de 100 km pour les novices comme pour les confirmés qui apprécient plus particulièrement la piste du multiple champion olympique Martin Fourcade, trois stades de ski alpin, 25 hectares dédiés à l’apprentissage du ski, sans oublier une pléiade d’activités ski et hors ski avec 325 jours de soleil par an, comme le précise un communiqué de la station. « Notre régime de croisière, c’est 460 000 journées skieurs par an » indique Jacques Alvarez, le directeur de la station.

Font-Romeu Pyrénées 2000 en quelques chiffres

  • 1 650 – 2 213 m
  • 42 pistes soit plus de 45 km de pistes alpin.
  • 111 km de piste de ski nordique.
  • 23 remontées mécaniques.
  • Plus de 500 enneigeurs.
  • Label station famille.
  • Tarif forfait journée : adulte, 42,50 euros ; 5-17 ans et étudiant 18-29 ans, 36 euros.

Trois temps forts cet hiver

La Coupe du Monde de Ski Freestyle (du 12 au 16 janvier 2022)

Pour la cinquième année, les meilleurs freestylers de la planète ont rendez-vous dans le snowpark de la Calme à Font-Romeu Pyrénées 2000 pour disputer une étape de la Coupe du Monde FIS de slopestyle. Quatre jours pendant lesquels la station des Pyrénées catalanes verra s’affronter plus de 100  skieurs hommes et femmes dont les françaises Tess Ledeux, déjà trois fois vainqueur de la Coupe du Monde et la jeune savoyarde Lou Barin. Chez les hommes, Vincent Maharavo, local de l’étape, Antoine Adelisse, Benoit Buratti auront fort à faire face au suisse Andri Ragettli, au suédois Mark Hendrickson victorieux en 2020 ou au champion olympique en titre le norvégien Oeystein Braaten.

Défi d’Elles (du 24 au 26 janvier 2022 et du 28 au 30 janvier 2022)

Pour la deuxième fois, Défi d’Elles propose un raid blanc dans les Pyrénées-Orientales et c’est à Font-Romeu Pyrénées 2000 que cela se passe. Deux sessions de deux jours pendant lesquelles une centaine de femmes aura la chance de vivre une aventure inoubliable au sein d’une communauté féminine et engagée. Aventure, courage, ténacité, partage et dépassement de soi seront à l’honneur. Par équipe de deux, les participantes partiront à l’assaut des étendues sauvages et naturelles cernant la station en ski nordique ou en raquettes et donneront le meilleur d’elles-mêmes pour la bonne cause : la fondation « Keep A Breast » qui œuvre pour la prévention du cancer du sein.

www.defidelles.co

Bump It ! (du 18 au 20 mars 2022)

Festival 100% dédié au sport alternatif féminin. Un week-end complet d’activités pour un cocktail explosif de sensations, en plein cœur des Pyrénées. Au programme : rencontres avec des filles et femmes qui excellent dans leur discipline, projections, discussions, soirées festives, initiations…

www.bumpit.fr

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER