Florence Vincendet (Maurienne Tourisme) : « La plus belle récompense au sommet, c’est le panorama »

Positionnée comme « le plus grand domaine cyclable du monde », la Maurienne s’apprête une nouvelle fois à vibrer vélo cet été. Grâce notamment à l’évènement Mountain Collection dont la 4ème édition débute ce dimanche et qui permet aux cyclistes amateurs et confirmés de découvrir les cols et montées du territoire.

Florence Vincendet (Maurienne Tourisme) : « La plus belle récompense au sommet, c’est le panorama » 1
Mountain Collection débute ce dimanche 27 juin avec la montée de l’Iseran. ©OT Haute Maurienne Vanoise

L’évènement cyclo Mountain Collection, auquel Sport et Tourisme est associé, se déroule du 27 juin au 29 août. Cet été, À certaines dates, 18 au total, (voir calendrier plus bas), la route est fermée aux véhicules motorisés pendant la durée de l’ascension garantissant ainsi aux participants une sortie en toute sécurité. A travers ce challenge non chronométré, c’est pour chacun, en vélo de route, VTT, VAE ou même en tandem, de (re)découvrir les cols les plus mythiques (Iseran, Croix de Fer, Galibier…) ou des montées dites « secrètes » dans une ambiance conviviale et familiale. Florence Vincendet, directrice de Maurienne Tourisme qui organise Mountain Collection, nous en dit un peu plus sur la stratégie vélo élaborée par la destination.

Florence Vincendet (Maurienne Tourisme) : « La plus belle récompense au sommet, c’est le panorama » 2
Florence Vincendet, directrice Maurienne Tourisme

Au fil des années, la Maurienne s’est imposée comme une véritable terre de vélo ?

Absolument c’est un territoire que les cyclosportifs affectionnent d’autant plus que nous possédons sur notre sol quelques-uns des cols les plus mythiques du Tour de France.

En Maurienne nous avons toute une démarche autour de l’itinérance et le vélo. Nous sommes d’ailleurs un territoire de petite comme de grande itinérance puisque nous avons de grands cols reliés à d’autres territoires limitrophes avec notamment l’Italie, les Hautes-Alpes, l’Isère avec l’Oisans, la combe de Savoie et la Tarentaise. Cette démarche autour de l’itinérance implique un certain nombre d’actions avec des évènements et des trips vélo pouvant débuter en mai et se prolonger jusqu’en octobre. Cela permet de rallonger la saison estivale qui ne se limite pas qu’aux mois de juillet et août. Dans le même temps l’objectif est d’avoir de plus en plus d’établissements et de commerces ouverts sur l’ensemble de la période. Donc oui le tourisme lié au vélo commence à peser sérieusement en termes de fréquentation et de chiffre d’affaires sur la destination.

La Maurienne, « plus grand domaine cyclable du monde », c’est un produit d’appel extraordinaire ?

Oui, nous avons déposé cette marque en 2010 avant de la renouveler l’an dernier. Il faut savoir que la Maurienne est le seul endroit au monde à concentrer autant de cols mythiques traversés régulièrement par le Tour de France. Au total, nous avons 16 cols dont 6 particulièrement renommés : le Télégraphe, le Galibier, la Madeleine, le Glandon, la Croix de Fer, et l’Iseran.

Cette marque,« La Maurienne, le plus grand domaine cyclable du monde », fonctionne très bien auprès des cyclosportifs. À tel point que nous réfléchissons à la mise en place de nouveaux messages pour toucher d’autres clientèles qui fréquentent notre territoire.

Quelles clientèles plus précisément ?

Je pense à ceux qui utilisent le vélo à assistance électrique (VAE), ceux qui sont en mode vélo découverte. Il est vrai qu’en 2014 l’arrivée du VAE a changé la donne. Auparavant notre territoire était réservé exclusivement à une élite, à des gens très sportifs. Aujourd’hui le vélo à assistance électrique donne la possibilité à des personnes simplement actives de découvrir non seulement de grands cols mythiques mais aussi des sentiers, des chemins plus accessibles. Nous pouvons ainsi proposer des visites thématiques du territoire à vélo c’est plus sympa, plus ludique. Si l’an dernier nous avons observé une baisse des touristes étrangers en raison de la crise sanitaire, nous avons vu en revanche l’arrivée d’une nouvelle clientèle de proximité profiter de la destination.

Vous organisez donc la 4ème édition de Mountain Collection ? (Sport et Tourisme est partenaire de cet évènement)

Florence Vincendet (Maurienne Tourisme) : « La plus belle récompense au sommet, c’est le panorama » 3

Oui nous avons lancé le concept en 2018. Cela a bien fonctionné même si l’an dernier nous avons dû composer avec le Covid. L’idée c’est, le temps d’une matinée, de sécuriser les montées sèches pour des cyclistes, qu’ils soient en VAE ou en vélo musculaire. Ce n’est pas un parcours chronométré. L’an dernier, plus de 4 000 ont effectué au moins une ascension. Nous avons 18 dates programmées cette année (voir ci-dessous), dont 5 nouveautés : Piste de l’Arpont, montée de la Perousaz en passant par La Traversaz, montée aux Karellis par le col d’Albanne, montée en Italie, montée lac de Plan d’Aval – Aussois.

Avec également la mise en place d’un petit challenge ?

Le principe est que les participants puissent les collectionner des montées. Chaque fois qu’une personne arrive au sommet d’une ascension, elle se verra remettre une vignette à coller sur un dépliant collector. Un peu comme une carte de fidélité. En fin de saison, nous ferons un tirage au sort parmi ceux qui ont effectué entre 3 et 8 montées, et un autre tirage pour ceux qui ont fait plus de 9 montées. Une vingtaine de personnes seront récompensées. Parmi les lots, des séjours en Maurienne, des pass activités, forfaits de ski ou encore des paniers de produits locaux.

Avec ce petit challenge, nous voulons aussi faire découvrir des montées un peu moins connues. Bien sûr nous avons les grands cols mythiques mais nous voulons promouvoir d’autres types de montées, des coins un peu secrets. Avec derrière le bouche à oreille qui va fonctionner auprès des locaux comme auprès des vacanciers, des gens de passage.

Quelles sont les modalités pour participer à Mountain Collection ?

Pour la montée de l’Iseran, c’est un peu particulier car nous sommes toujours en période de Covid renforcé. Il est donc nécessaire de s’inscrire gratuitement au préalable. Pour les autres montées, ce n’est pas utile. Les participants se rendent directement sur place sur les créneaux horaires alloués, entre 09h00 et 12h00 pour la plupart, car après 12h00 les routes rouvrent. (Ndlr : consulter le règlement ici).

Vous êtes-vous fixé des objectifs en terme de participation ?

C’est très difficile à prévoir, abord en raison des contraintes sanitaires, puis cela dépendra beaucoup de la météo. S’il ne pleut pas, logiquement il y aura du monde. L’an dernier, quelque 600 personnes se sont lancées à l’assaut de L’Iseran, que ce soit côté Maurienne ou côté Val d’Isère.

Vous avez également monté cette année un club Strava ?

Oui le Maurienne Bike Club, il se destine aux sportifs, ceux qui aiment se challenger et voir le temps de montée effectué par les autres. Les membres pourront retrouver au sein de ce club les actualités du vélo en Maurienne.

Mais je le rappelle, Mountain Collection s’adresse à tous les cyclistes, amateurs et confirmés. Chacun peut faire la montée à son rythme. Outre les brioches et le Beaufort, la plus belle récompense au sommet, c’est le panorama.

Le calendrier de Mountain Collection

JUIN :

  • 1- Dimanche 27 : Col de l’Iseran – Inscription gratuite ici.
  •  

JUILLET :

  • 2- Dimanche 04 : Montée de Bellecombe/Plan du Lac.
  • 3- Mardi 06 : Col du Glandon.
  • 3- Mardi 06 : Col de la Croix de Fer.
  • 4- Mercredi 07 : Col du Mont Cenis.
  • 5- Mardi 13 : Montée du Lac de la Grande Léchère (par Montgellafrey).
  • 6- Mardi 20 : Col de la Madeleine.
  • 7- Jeudi 22 : Col du Galibier.

AOÛT :

  • 8- Dimanche 08 : Piste de l’Arpont [NOUVEAU].
  • 9- Lundi 09 : Montée de la Perousaz en passant par La Traversaz [NOUVEAU].
  • 10- Mardi 10 : Montée de Valfréjus.
  • 11- Mercredi 11 : Montée de l’Orgère via Polset.
  • 12- Jeudi 12 : Montée aux Karellis par le col d’Albanne [NOUVEAU].
  • 13- Vendredi 13 : Col de la Confrérie.
  • 17- Mardi 17 : Montée en Italie [NOUVEAU].
  • 14- Jeudi 19 : Col du Galibier.
  • 15- Lundi 23 : Montée lac de Plan d’Aval – Aussois [NOUVEAU].
  • 18- Mardi 24 : Montée des Deux Alpes (en Oisans).
  • 16- Dimanche 29 : Montée de Valmeinier.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter