Pas de ski alpin à Noël, mais bien d’autres activités originales et ludiques

VVF ouvre une trentaine de destinations dès le 19 décembre dont beaucoup à la montagne. L’occasion pour l’opérateur de résidences et de gîtes rappeler qu’il existe des activités nombreuses et variées à pratiquer. Pourquoi ne pas se pas se laisser tenter par une randonnée à ski tracté par un poney (Ski-Joëring) ou s’initier au snowkite.

VVF
Le snowkite, pour les plus sportifs.

Les équipes VVF mettent en avant quelques idées d’activités, dont certaines très originales, dans les stations malgré la fermeture des remontées mécaniques et le couvre-feu.

On part à Montchavin la Plagne pour pratiquer le snowkite et ainsi glisser librement en pleine nature. On peut aussi s’initier au VTT sur neige, ski de fond ou raquettes.

VVF, Fatblke
Le Fat Bike trouve de plus en plus sa place dans les stations.

A  Ceillac en Queyras, on s’aère sur l’itinéraire de randonnées multi-pratiques : marche nordique, raquettes, chiens de traîneau, ski nordique.  Sans oublier l’escalade de  la cascade de glace dans un spot connu et reconnu en Europe accessible même aux enfants.

St Léger les Mélèzes, pourquoi ne pas se laisser par le cani-raquette et le Ski-Joëring, c’est comme le cani-cross mais avec un cheval et des skis. Une promenade avec des chiens de traineau ou encore du cani-raquette peut aussi s’envisager.

 A Megève, on chausse des Snowshoes, des raquettes innovantes (100% françaises) pensées pour un usage tout terrain (neige, terre, roche…) et pour tous types de pratique (marche, course, sports collectifs…).

A Prapoutel les 7 Laux, c’est biathlon laser, tir à l’arc et accrobranche. On peut aussi se rendre à Allevard pour un baptême de l’air en parapente.

Et, enfin, on file dans les Monts du Jura, au départ du VVF de Lélex pour des escapades en raquettes et chiens de traineau.

Quant à nous, nous vous conseillons d’essayer le Snooc. Pas besoin de remontées mécaniques : on monte à skis, ils sont conçus pour et, une fois arrivés en haut, on transforme le tout en luge.

La revanche des petites stations ?

Les stations du pays d’Evian vallée d’Abondance ne comptabilisent « que » 15 % de baisse de réservation. Sans doute parce que les « faiblesses se transforment aujourd’hui en véritable atouts pour ces stations grâce à « une clientèle familiale qui ne pratique pas que le ski alpin, des établissements traditionnels aux capacités d’accueil limitées, une altitude de moyenne montagne poussant à une diversification 4 saisons, une commercialisation sans gros opérateurs ou TO ».  

Une large panoplie d’activités

Avec une réflexion de développement stratégique orientée ‘4 saisons’ et une clientèle familiale pour qui une offre pluridisciplinaire est essentielle, les stations du pays d’Evian vallée d’Abondance offrent une large panoplie d’activités… Les promenades (pédestres ou en raquettes) face au lac Léman restent panoramiques, le ski de randonnée permet un accès à la montagne sportive et solitaire et le biathlon et le chien de traineau promettent de nouvelles sensations. Sans oublier les glisses alternatives, Fat Bike ou Snooc.  

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

Laurent Guena
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter