C’est le printemps

Le salon Destinations Nature, couplé au Mondial du Tourisme, s’est achevé dimanche soir. Cela faisait trois ans que les organisateurs attendaient ce moment, sans doute avec un peu d’anxiété, et probablement rassurés aujourd’hui.

Pour avoir tenu un stand lors de ces quatre jours intenses, l’équipe de Sport et Tourisme peut témoigner que l’envie de se bouger et de s’aérer est forte.

Les exposants n’ont pas eu le temps de s’ennuyer, qu’ils représentent des territoires comme Saint-Cyprien ou le Cotentin, des loueurs de vans, des applications liées à la pratique de la randonnée ou des hébergements insolites comme la Vache Ecolodge en Bourgogne ou les agences de voyages sépécialisées.

Au passage, petit coup de chapeau totalement gratuit, au dynamique patron basque de Bungy Pump, qui présentait avec enthousiasme bâtons de marche et d’exercice avec résistance.

Oui, ce que l’on appelle le « revenge travel » est bien une réalité. Frustrés pendant deux ans, nombreux étaient ceux qui arpentaient les allées du salon avec l’intention de repartir avec la bonne idée ciblée à leur attente.

Nous ne sommes pas naïfs : la guerre en Ukraine et ses conséquences immédiates sur notre pouvoir d’achat aura forcément des conséquences sur la reprise du voyage.

Compte tenu de la probable envolée des prix des billets d’avion, en raison de la hausse spectaculaire du carburant, la majorité des Français ne devraient pas partir bien loin au printemps ou cet été pour pratiquer leur activité favorite, la Grèce, en dehors de la France, tirant son épingle du jeu.

Encore une fois, le tourisme paie un lourd tribut au contexte géopolitique, ce qui paraît néanmoins bien dérisoire en comparaison de ce que subissent ces millions d’Ukrainiens obligés de fuir leur pays sous les bombes.

On n’a donc évidemment pas le droit de se plaindre et mesurons notre chance d’avoir la possibilité de se projeter dans des vacances, sans masque et sans couvre-feu. C’est le printemps, le soleil brille, il nous reste plus qu’à en profiter quand bien même un dictateur s’accroche à son funeste projet de nous glacer d’effroi.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER