Le festival Vélo En Grand s’engage auprès des femmes victimes de violences

Le festival Vélo en Grand qui se tiendra sur l’île de loisirs de Jablines-Annet du 17 au 19 septembre s’associe avec l’association Fifty Fifty pour permettre aux femmes victimes de violences de se reconstruire avec le vélo.

Vélo en Grand
A l’occasion du Festival, Fifty Fifty présentera les avantages du vélo pour se reconstruire. @Vélo En Grand

Essentiellement active en Seine-et-Marne où se déroulera le festival Vélo En Grand, l’association Fifty Fifty rayonne également sur toute la France. Elle propose des programmes de reconstruction aux femmes victimes de violences conjugales grâce à la pratique régulière et encadrée du sport et notamment du vélo. Sensible à cette cause, Vélo en Grand, premier festival vélo en Île-de-France, s’engage avec Fifty Fity à l’occasion de la journée mondiale de la bicyclette.

Ainsi, à l’occasion du festival, qui se tiendra du 17 au 19 septembre 2021 sur l’île de loisirs de Jablines (Seine et Marne), une récolte de fonds dédiée sera organisée afin de mobiliser la communauté de cyclistes autour des actions menées par Fifty Fifty. Ainsi durant tout un week-end, Vélo En Grand et Fifty Fifty offriront la possibilité de découvrir davantage ces programmes de reconstruction par le vélo, et le moyen de participer à cette aventure, et à la lutte contre les violences.

Le professeur américain de l’Université de New York, James E. Starrs rappelait régulièrement « qu’une promenade à bicyclette était une échappatoire à la tristesse ». C’est en découvrant cette citation qu’en 2017, Nathalie Grubac et Christian Douchement ont décidé de créer Fifty Fifty, qui lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants en leur proposant des programmes de reconstruction par le sport.

Accessible et douce, la pratique du vélo permet rapidement aux femmes bénéficiaires des programmes, de retrouver des sensations, vivre des expériences, se remettre en mouvement, et de gagner en confiance et en autonomie, afin d’enclencher un processus de reconstruction post traumatique. Pour garantir la réussite de ces projets de reconstruction, Fifty Fifty s’associe à des médecins, psychologues et spécialistes de la reconstruction, et fait appel aux compétences de champions et de professionnels du sport.

C’est le cas d’Isabeau Courdurier championne du monde de VTT enduro et Kevin Miquel pilote pro enduro, qui accompagnent les femmes tout au long du programme. Renouer avec le goût de l’effort, créer de la confiance en soi, aiguiser sa concentration et retrouver de l’autonomie et également, à travers une pratique régulière et encadrée, réparer ce qui a été abimé tant sur le plan physique que psychique : tous ces objectifs seront atteints à l’aide de programmes riches de rencontres et de partages, tournés vers les femmes en veillant à ne pas les remettre dans une forme de violence à elles-mêmes. Le leitmotiv de Fifty Fifty : vivre des expériences agréables pour penser à nouveau que tout est possible.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter