Golfs et croisière à bord du MSC Seaside : « Je rêve déjà du prochain voyage »

Adepte de la petite balle blanche, Thierry Sohier, un Costarmoricain à la retraite, a expérimenté la croisière thématique autour du golf à bord du MSC Seaside au départ de Fort-de-France en Martinique. Passager yacht club, « un navire dans le navire », il a pu s’exercer sur quatre parcours différents. Il nous livre ici son témoignage.

Golfs et croisière à bord du MSC Seaside : « Je rêve déjà du prochain voyage » 1
Ici à bord du MSC Seaside, Thierry Sohier lorgne déjà sur de futures croisières thématisées golf. ©David Savary

C’est pas le biais d’amis que Thierry Sohier a entendu parler de la croisière. Jamais auparavant il ne s’était livré à ce type de vacances. Vivant à Pléneuf-Val-André dans les Côtes d’Armor, ce golfeur expérimenté avait aussi un rêve, « venir dans les Antilles ».

« Tout est pris en charge, on ne s’occupe de rien »

Sa passion des greens couplée à son envie de découvrir les paysages paradisiaques des Caraïbes le font embarquer avec son amie à bord du Seaside, l’un des fleurons de la compagnie MSC qui, du 3 au 10 décembre, proposait une croisière dédiée au golf. Au programme l’accès à quatre parcours d’exception, en Guadeloupe, à Saint-Martin, Antigua-et-Barbuda, et Saint-Kitts-et-Nevis.

En formule all inclusive, le couple est hébergé au yacht club, petit cocon doré situé sur les prestigieux ponts avant du navire. Une prestation haut de gamme que Monsieur et Madame apprécient. « Tout est pris en charge, on ne s’occupe de rien. Tout est mis en œuvre pour nous faire passer un bon séjour » se félicite Thierry qui n’aura d’ailleurs jamais à se soucier de son matériel de golf. S’assurant constamment de leur confort, la présence d’un majordome rassure d’ailleurs l’ensemble des passagers yacht club.  

En voiturette sur des golfs au préalable réservés

« Il n’y avait pas plus de 30 minutes entre le moment où nous sortions du bateau et l’arrivée sur les parcours. Ceux-ci étaient déjà réservés. C’est très agréable » affirme l’infographiste retraité qui joue au golf depuis vingt ans. Le forfait croisière et golf sur le Seaside comprend l’accès à quatre green fees de renommée internationale. Le premier étant celui de Saint-François en Guadeloupe. Un parcours dessiné par le célèbre architecte Robert Trent Jones qui s’insère sur les 54 hectares d’un site exceptionnel, entre l’un des plus beaux lagons de la mer des Caraïbes et la mythique Pointe des Châteaux. Habitué à se déplacer avec un charriot, Thierry était cette fois en voiturette. « C’est à cause de la chaleur, précise-t-il, mais elle ne m’a pas trop gêné. Il faut juste penser à bien s’hydrater. Nous avions tout ce qu’il fallait avec une petite glacière à disposition ».

Le deuxième golf, le Mullet Bay Golf, se situe sur la partie hollandaise de Saint-Martin. Il serpente autour d’un lagon et borde la mer des Caraïbes. « La présence de l’eau à proximité s’avère toujours un peu angoissante pour un golfeur car il y a le risque de perdre sa balle » souligne celui qui possède toutefois un très bon index, 15,1 (54 quand on débute). Les déplacements sur les greens s’effectuent en petits groupes (jusqu’à 4 par parcours) ce qui permet aussi de faire connaissance. « J’ai sympathisé avec deux Réunionnaises, des Italiens, et puis il y a Philippe, le Belge, qui s’occupait du suivi et qui supervisait tout pour nous. Il faisait ça très bien, un vrai confort dans l’organisation de ce séjour » précise encore Thierry Sohier. À bord, les passionnés de la petite balle blanche ont aussi l’occasion de vivre d’autres expériences, les spectacles mais aussi les diners, comme celui au restaurant japonais Teppanyaki.

Quatre parcours durant la semaine, « le bon équilibre »

Entre végétation tropicale, panoramas sur les collines et jolis points de vue sur la mer des Caraïbes, le Cedar Valley Golf sur l’île d’Antigua et Barbuda constitue le troisième temps fort de cette croisière thématique. « Un très beau golf » confirme le pratiquant breton qui aimerait bien que MSC mette en place de « petites compétitions, l’organisation de petits challenges entre les joueurs » présents sur le bateau. Quant au nombre de parcours joués, quatre sur la semaine, il trouve qu’il s’agit du bon équilibre. « On ne joue pas tous les jours, c’est bien car cela nous permet de découvrir certaines destinations, de profiter des excursions comme par exemple à La Dominique. Et en même temps, comme au golf on joue parfois bien ou même très bien, et parfois très mal, il faut aussi que l’on garde le rythme » explique-t-il.

« Je n’ai jamais joué sur un aussi beau golf de ma vie »

Golfs et croisière à bord du MSC Seaside : « Je rêve déjà du prochain voyage » 2
Le parcours du Four Season Resort Golf Club à Saint-Kitts-et-Nevis offre des vues particulièrement spectaculaires. ©Thierry Sohier

La dernière étape golfique de cette croisière se situe au Four Season Resort Golf Club à Saint-Kitts-et-Nevis. « C’est mon préféré » clame toute de suite Thierry Sohier. Au pied d’un volcan endormi, il offre beaucoup de dénivelé et des vues spectaculaires sur la mer des Caraïbes. Avec de nombreux obstacles aquatiques et plus de 70 bunkers, « il est assez difficile » complète le spécialiste qui met aussi en avant son côté « très vert et son excellent entretien ». « Je n’avais jamais joué sur un aussi beau golf de ma vie » s’enthousiasme Thierry Sohier. Au global, « une belle expérience » qu’il souhaite à l’avenir partager avec sa compagne, laquelle est en train de passer sa « Carte Verte », sorte de passeport pour jouer sur tous les parcours. « Au départ, elle était réticence à venir sur cette croisière. Pendant que je jouais, elle a profité des excursions et des belles températures de décembre, elle a bien aimé » résume le résidant de Pléneuf-Val-André séduit par le concept « croisière et golf » de MSC où « tout est pris en charge, de la valise à l’aéroport jusqu’au sac de golf qui nous suit partout ».

Son rêve de venir aux Antilles et de soleil d’hiver exaucé, Thierry Sohier se projette déjà sur de futures croisières. Toujours en cabine yacht club et bien sûr en s’exprimant sur d’autres parcours. « Pourquoi pas les Emirats, je rêve déjà du prochain voyage » confie celui qui se tient prêt pour une nouvelle expérience, cette fois avec sa « compagne présente sur les greens ».

La prochaine croisière golf de MSC se déroulera au départ de Dubaï à bord du World Europa du 10 au 18 mars 2023. Si les tarifs ne sont pas encore communiqués, l’itinéraire lui est déjà finalisé. Présent les 10 et 11 mars à Dubaï, le navire rejoindra ensuite Abu Dhabi, puis Sir Bani Yas Is (Emirats Arabes Unis), Dammam (Arabie Saoudite), Doha (Qatar) avant un retour sur Dubaï le 17 mars.

Pour information, la croisière dans les Caraïbes du 3 au 10 décembre à bord du MSC Seaside était au tarif de 4 519 euros par personne en base double (cabine yacht club).

À noter aussi que la compagnie MSC a renouvelé cette année son partenariat avec Golfy, « premier réseau de golfs en France qui propose plus de 175 parcours en France, en Belgique, en Espagne et en Italie ».

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER