Les stations des Alpes du Sud dans les starting-blocks avant l’ouverture de la saison hiver

A Paris, mardi 14 septembre, les stations des Alpes du Sud (Alpes Maritimes, Hautes Alpes et Alpes de Haute Provence) étaient réunies pour présenter aux journalistes les nouveautés de la saison. Elles sont toutes prêtes et impatientes d’accueillir à nouveau les skieurs et peaufinent des activités « hors ski alpin » découvertes l’hiver dernier par de nombreux vacanciers.

Les stations des Alpes du Sud dans les starting-blocks avant l'ouverture de la saison hiver 1
On va enfin pouvoir enfin goûter au plaisir de dévaler les pentes skis au pied comme, ici, à Auron, dans les Alpes maritimes.

« Nous n’avons pas d’autres choix que réussir la saison ». Malgré l’engouement pour la montagne l’été, en 2020 comme en 2021, Yvan Chaix, directeur de l’agence de développement des Hautes Alpes sait bien que les stations ne pourront pas se contenter d’un exercice en demi-teinte après « une chute du chiffre d’affaires de 70% l’hiver dernier ».

A entendre les représentants des stations, elles sont prêtes et enthousiastes à l’idée d’accueillir les skieurs dans des conditions normales. Toutes chercheront aussi à capitaliser sur les activités pratiquées l’hiver dernier par les visiteurs : raquettes, ski-rando, ski de fond, luge, ski joëring…

A Puy Saint-Vincent, au cœur du Pays des Ecrins, l’honneur d’ouvrir la saison dans les Alpes du Sud, le weekend du 27 et 28 novembre.

Comme ses homologues, elle n’est pas avare en nouveauté, en dehors de la réouverture des télésièges, évidemment. Notons, ainsi, l’attraction « la forêt lumineuse version hiver », un sentier composé de leds interactives qui plonge les participants dans une « dimension féérique ». A noter, aussi, des nouveaux sentiers de raquettes et des sessions luge au clair de lune.

L’autre station du Pays des Ecrins, Pelvoux-Vallouise, proposera aux jeunes parents d’un enfant de moins de trois ans un tout nouveau forfait à partager pour les aider à skier à petit prix tout en gardant alternativement le bambin.

Au Dévoluy (ouverture les 11 et 12 décembre), autre exemple, on continuera à mettre l’accent sur le Snook, luge hybride, le skateboard des neiges, le biathlon ou encore le snowkite au Col du Festre. Citons, aussi, un jeu de piste interactif qui où les joueurs doivent empêcher un « mouton barjo » de détruire la station.

Alpes du Sud
Alpes Maritimes, Hautes Alpes et Alpes de Haute Provence sont réunies sous la bannière Alpes du Sud (purealpes).

Du côté des quinze station des Alpes-Maritimes, on ne manque pas aussi d’actualités à mettre en avant. Isola 2000 fêtera ses 50 avec « un évènement par mois », une nouvelle piste sera inaugurée à Auron et le sentier de yoga de Valberg sera accessible cet hiver.  

Activités « hors-piste » : Gagner en autonomie avec les moniteurs de l’association ESF Alpes du Sud

Les moniteurs de l’association ESF Alpes du Sud, même s’ils ne vont pas jusqu’à parler d’opportunités, ont peaufiné et étoffé leurs offres « hors-piste », compte tenu de l’engouement autour de nouvelles pratiques qu’il faut encadrer.

Ainsi, à Serre-Chevalier, les quatre écoles de ski de randonnée mettent la sécurité au premier plan compte tenu de l’essor du ski de randonnée l’hiver dernier. Elles proposent aux amateurs de ski de rando de de free-rando une formation gratuite sur l’utilisation du matériel de sécurité hors-piste pour tout achat en magasin de sport de la vallée d’un pack pelle-sonde-dva ou d’une location de ski de randonnée à la semaine.

A Orcières Merlettes, les skieurs peuvent partir avec un moniteur à la découverte des grands espaces afin de se familiariser avec le matériel et pratiquer ainsi la randonnée en toute sécurité. A Montgenèvre, aussi, on peut aussi apprendre à « gagner en autonomie dans toutes les situations ». Amusant, aussi, toujours à Montgenèvre, l’Escape Game Sécurité qui consiste à découvrir où se trouve la victime et organiser les secours.

A tester, aussi, la découverte de la faune en raquette aux Orres, à Cellac et Montgenèvre avec jumelles et appareils photos.

Les enfants ne sont pas oubliés : Programme multi-activité à Orcières Merlette, sortie trappeur sur les traces des animaux sauvages et chasse au trésor. A Montgenèvre, les petits montagnards découvriront une « avalanche d’activités », feu de camp, biathlon, construction d’igloo…

Enfin, du 23 au 28 avril 2022, c’est à Vars que se réuniront les « Pulls rouges » pour le challenge des moniteurs. Une semaine de compétition, 40 épreuves, des milliers de participants. Un évènement XXL.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter